Chargement...

Pourquoi ces différentes actions au BENIN ? 

Lors d'un séjour de 2 mois en 2013 d'un prêtre béninois le père Simplice BOCO qui regrettait de voir tant d'enfants de sa nouvelle paroisse en pleine brousse à GUINAGOUROU non scolarisés, un challenge a été lancé sur ma paroisse St-Julien sur Vilaine de financer 3 classes au RDC et qui a été mené à bien en 2015 . Aujourd'hui, grâce à l'initiative d 'une ass . espagnole, l'étage permet de recevoir 3 nouvelles classes et à ce jour avec la 5ème classe , cette école St-Julien accueille 200 enfants . Pour la recherche de fonds une ass. SU TII SOMI -(AIDONS-NOUS) a été crée dont je suis le président actuellement. Je suis le curé de cette paroisse depuis 8 ans. J'ai suivi l'évolution des travaux et de l'école , puis du pensionnat qui s'est ouvert l'an passé et qui reçoit 30 pensionnaires à partir de 4 ans dont 10 orphelins , par des visites annuelles avec un des membres de l'association. Lors de notre séjour en février dernier, cette nécessité d'avoir l'eau courante grâce à un château d'eau s'est fait ressentir avec acuité et devient, comme le souligne , le père Charles GOUNOU, une urgence, pour la santé des enfants et des familles.


registered at 12/09/2018
NOYAL SUR VILAINE

New email

(*) Champs obligatoires
Conformément à la loi informatique et Liberté du 6 janvier 1978 (Art. 34), vous disposez d'un droit d'accès et de modification, de rectification et de suppression aux informations vous concernant. Pour l'excercer, envoyer un message en précisant votre demande dans ce formulaire.